Futur Ligne de Bus en TCSP

Aller en bas

Futur Ligne de Bus en TCSP

Message par STAPman le Lun 1 Fév 2010 - 21:48

Bonsoir à tous...

Article du journal Sud Ouest :
Et aussi sur : www.sudouest.com

RUE GAMBETTA. Certains riverains et commerçants sont mécontents des travaux imminents...
Le futur couloir de bus provoque la colère

La mairie veut limiter l'accès des voitures dans les rues Gambetta et Daran, et place Saint-Louis-de-Gonzague. Mais tout le monde n'est pas d'accord...

On le sait, la communauté d'agglomération a décidé de faire la part belle aux bus ces prochaines années. Mais après les grandes annonces de transports en commun en site propre et des vélib'à la sauce béarnaise, voici venu le temps du concret. En l'occurrence, le concret voudra dire des travaux, un peu partout dans l'agglo, afin de faire passer plus de bus, et moins de voitures. Mercredi prochain, par exemple, sera lancée, en mairie de Pau, une des premières consultations publiques sur les futurs couloirs de bus qui devraient bouleverser la circulation dans les prochaines années (1).

Déjà, les services de l'agglo s'attendent à quelques levées de boucliers de riverains ou de commerçants face aux chantiers futurs. Un peu à l'image de ce qui se passe actuellement dans le secteur des rues Gambetta, Daran et Lamothe. Où les commerçants ont amorcé une fronde, qui s'est matérialisée par une pétition (21 signatures sur 27 commerces annoncés) et par leur présence, jeudi soir en conseil municipal, avec de petits écriteaux : « Rue Gambetta : non aux travaux. Réouverture de la rue Samonzet ».

« Fait accompli »

La mairie envisage en effet de lancer rapidement des travaux de « revitalisation » du secteur. Anne Bernard, l'adjointe au centre-ville, évoque l'idée de « raccrocher cette zone à Bosquet », par la limitation de la circulation des voitures, l'élargissement des trottoirs, des pavages à certains endroits, l'établissement de bornes... et la suppression de la moitié des stationnements dans le secteur.

Le projet a été présenté la semaine dernière aux commerçants et riverains, qui y ont surtout vu l'arrivée de gros travaux pour six mois au moins. En plus de la gêne, ils craignent la mise hors jeu des voitures.

Certes, ils n'ont pas perturbé la séance de jeudi soir, sinon pour approuver les interventions de l'opposition qui, du groupe Urieta au groupe Bayrou, s'est étonnée de la méthode (lesquels se sont respectivement prononcés contre, et abstenus sur les travaux). « Vous mettez les gens devant le fait accompli », a notamment accusé la conseillère générale Modem Josy Poueyto.

Il est vrai que le début des travaux est imminent. D'ici février, en principe, on devrait entendre les premiers coups de pioche, qui devraient durer six mois au moins. « On nous a prévenus au dernier moment. Certains hôteliers ont déjà loué des chambres avec parkings alors que leurs clients ne pourront pas y accéder en voiture », dénonce par exemple Jean Laplace, qui tient une auto-école, et s'inquiète aussi de savoir comment il attendra ses élèves dans sa voiture le temps des travaux.

« Un choix politique »

Pour expliquer cette précipitation dans le lancement des travaux, il faut savoir que la rue Gambetta sera un des axes principaux de la future réorganisation des bus dans l'agglo, et que la voirie n'est pas assez solide pour recevoir un nouveau cadencement des bus prévu dès septembre prochain.

« On n'a rien contre les travaux de surface ou d'embellissement, mais là, c'est autre chose. Ils vont creuser à 3 mètres, et on nous annonce plus de bus, ce n'est pas le même bruit, pas la même population, et ça tremble quand ils passent », résume une commerçante. Le débat est vieux comme le monde, ou plutôt enflamme les centres-villes de France depuis l'apparition des zones piétonnières.

« Nous sommes devant un choix politique : plus de bus, plus d'espaces libres pour les piétons et moins de voitures dans ces rues asphyxiées. Allez dans d'autres villes comme Bordeaux, vous verrez qu'on y a fait le même choix », s'est défendu Anne Bernard.

Le conseil a tranché, sans surprise, pour les travaux. À la sortie, les commerçants se promettaient de se revoir...

(1) La réunion est prévue à 18 h 30, à la mairie de Pau. Puis elles se succéderont dans les différentes mairies de l'agglo.

Modérateur Agora 14 cite les informations que tu trouves sur les autres sites STAPman, merci pour les prochaines fois d'appliquer ceux-ci.


Dernière édition par Agora 14 le Sam 6 Fév 2010 - 13:39, édité 2 fois

STAPman
Réseaux de Pau (STAP)

Masculin Messages : 5
Date de naissance : 02/04/1980
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 38
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum